L’Oregon veut interdire les pièces performantes


L’Oregon veut interdire les pièces performantes
vendredi 06 février 2009 à 13:57 by Vincent Aube

Aujourd’hui, j’aurais bien aimé vous parler de mes premiers mois avec la petite EVO 1, mais je me dois d’y revenir plus tard, car je viens de tomber sur quelque chose qui menace le tuning en général. Et je ne veux pas parler de quelques interventions policières visant à rendre plus sécuritaires quelques poubelles modifiées qui roulent sur nos routes. Ceux que ça concernent, vous n’avez que vous à blâmer! Non, non, la nouvelle vient directement du site web du SEMA. Il paraîtrait que le gouverneur de l’Oregon, Theodore Kulongoski, travaillerait très fort par les temps qui courent sur un projet de loi, la H.B.2186, qui interdirait la vente et la distribution de pièces de performances – ou comme on préfère les appeler « aftermarket ». La raison derrière tout cela est que le politicien américain veut encourager la vente de pièce qui vont réduire le taux d’émissions polluantes dans l’atmosphère. Jusqu’ici, pas de problème!

Là où il y a un problème, c’est au niveau de l’application de cette future loi. Le plus gros enjeu concerne les pneus. En effet, le but de cette loi est de forcer les consommateurs à acheter des pneus à résistance minimale, ce qui éliminerait tous les pneus haute performance des tablettes. Encore là, il n’y a pas lieu de paniquer, ça ne concerne qu’un seul État américain, sauf que si cette nouvelle pratique gouvernementale devenait élargie au pays, il y aurait lieu de s’inquiéter pour tous les amateurs de voitures modifiées, bref, une grande majorité des gens qui consultent ce site. L’autre point qui ne fait pas de sens dans cette loi, c’est l’adhérence. Ce n’est pas tout le monde qui a les habiletés nécessaires pour conduire une voiture avec des pneus à adhérence réduite, ce qui augmenterait grandement le risque pour tous les automobilistes puisque plusieurs d’entre eux seraient des dangers publiques avec ce nouveau type de pneu moins collant!

La loi prévoit aussi de vouloir bannir toutes les autres pièces, forçant le consommateur à acheter des pièces d’origine. Imaginez le coût faramineux de cette politique! Espérons que ce genre de législation ne se rende pas jusqu’ici, parce qu’avec le réseau routier actuel, ça promet du côté de la sécurité routière d’ici quelques années.

Comments

comments

Powered by Facebook Comments

Tags: , , ,