DMCC : deuxième ronde endiablée


jeudi 02 juillet 2009 à 19:14 by Vincent Aube


Finalement, le mauvais temps n’aura pas gâché la deuxième manche du Championnat Castrol de drift DMCC. La journée de pratique aura été plutôt détrempée, mais la journée de compétition, malgré de gros nuages gris le matin, aura laissé la place au soleil chaud, une température idéale pour beaucoup de fumée, pleins de voitures modifiées et, bien sûr, les jolies demoiselles. De plus, cet événement de la région de Montréal était aussi l’occasion pour les pilotes de la Série Pro-Am de s’élancer pour la première fois. Rappelons que ces derniers sont la relève de demain en drift canadienne et qu’ils sont déjà à surveiller même s’ils ont un peu moins de moyens que les pros.

 

Un pied de nez à la température

 

Dame Nature n’annonçait rien de bon pour cette deuxième manche de drift de l’Est. La journée du samedi a été plutôt détrempée. Au moins, les pilotes professionnels ont pu continuer d’ajuster leurs voitures en vue de la compétition du lendemain. Quant à eux, les amateurs semi-pro se sont donnés à fond pour en donner plein la vue aux amateurs courageux dans les estrades. Sur le podium, Marc Landreville a pris la troisième position, Normand Bidal, la deuxième et Bob Patanka, la première.

 

Le lendemain matin, le ciel était gris et la météo n’était pas très favorable à une journée de drift comme on les aime. Pourtant, le soleil s’est pointé le bout du nez juste à temps pour que les fans montréalais de drift ne décident de venir envahir le site de l’Autodrome St-Eustache. D’ailleurs, ils sont venus en grand nombre pour voir un vrai show de boucane!

 

D’autres pilotes s’amènent

 

Une nouvelle manche, une nouvelle compétition! Certains pilotes absents lors de la première manche ont débutés leur saison à St-Eustache. Claude Poirier qui avait sauté son moteur a enfin pu démontrer de quoi il est capable au volant de sa Nissan 240SX aux couleurs de BFGoodrich. Son coéquipier, Carl Nadeau, a, quant à lui, réussi à trouver un moteur V8 à la dernière minute, pour nous montrer sa Pontiac Solstice qui a besoin de quelques ajustements supplémentaires malgré tout. Justin Forsyth d’Intense Motorsports est venu jusqu’à Montréal pour brûler ses premiers pneus de la saison. Marc-André Duquette aux couleurs de STD Suspensions est lui aussi revenu en force. Et enfin, le partenaire de Rodrigo Campos, Joe Duarte, a malheureusement percuté un mur, le forçant à l’abandon.

 

Tandems : la relève s’illustre

 

Le Top 16 a quand même été la scène de quelques tandems mémorables. Le duel entre Matt Waldin, premier à la suite des qualifications, et Brad Carlton, seizième, a nécessité un « One More Time », tandis que la bataille entre Marc-André Duquette et Normand Bidal, le nouveau venu, a même du être décidé après deux « One More Time ». Malheureusement pour Ryan Lanteigne qui démontrait de belles choses depuis le début de la journée, sa suspension avant a lâché, ce dernier devant déclarer forfait devant David Briggs.

 

Top 8, encore plus serré!

 

Matt Waldin a triomphé de Kevin Grenier, le pauvre qui a commis un « Spin-Out » lors du premier affrontement. Pat Cyr s’est payé le double-champion des deux dernières saisons, Fred Girard après deux « One More Time » bien mérités. Quant à lui, Marc-André Duquette, a défait Claude Poirier après un autre « One More Time » . Enfin, la surprise de la journée, Marc Landreville, a éclipsé David Briggs. Pas mal pour un pilote soi-disant amateur!

 

Top 4, drift extrême

 

La pièce d’anthologie de la journée revient probablement au tandem entre Pat Cyr et Matt Waldin. Les deux ont présenté un tandem rapide, fûmant et à quelques pouces l’un de l’autre. Encore une fois, Pat Cyr allait pouvoir se battre pour la première position. Marc Landreville connaissait sûrement la journée de sa vie puisqu’il a défait Marc-André Duquette. Le pilote amateur de la veille se retrouvait donc devant un Pat Cyr au sommet de son art.

 

Matt Waldin, trop fort pour Marc-André Duquette, s’est sauvé avec la troisième marche du podium. Enfin, Marc Landreville, après quelques changements de pneumatiques usagés (il n’en avait plus en stock, le pauvre!), a quand même fait suer Pat Cyr au-delà de deux « One More Time ». Malheureusement pour lui, lors du deuxième tandem, sa Nissan 240SX est entrée en collision avec le mur du virage 1. Inutile de vous dire que dans l’état de la voiture de ce dernier, il était impossible pour lui de continuer. Un gars qui a vécu tout plein d’émotions et qui voit sa voiture démolie après s’être rendu si loin. Ce n’est pas grave, on va le revoir, c’est sûr! Pat Cyr, prend donc une sérieuse avance sur ses plus proches poursuivants.

 

On se revoit à Ste-Croix les 25 et 26 juillet prochains!

 

Pour voir les photos de la première journée de drift de notre ami JAG, cliquez ici.

 

Pour la deuxième journée, cliquez ici.

Comments

comments

Powered by Facebook Comments

Tags: , , , ,