La conduite automobile en été

La conduite automobile en été

En collaboration avec Promutuel Assurance

Les conditions hivernales rendent les routes plus dangereuses. Selon le Groupement des assureurs automobiles du Québec, plus de 30 % des accidents surviennent durant l’hiver, ce qui oblige les conducteurs à être plus vigilants. Par contre, il y a également des risques durant la saison estivale. En été, le partage de la route se fait avec plus d’usagers,  comme les vélos et les motocyclettes. Voici un rappel des bonnes pratiques de conduite.

La vitesse : lever le pied

La vitesse est une cause importante d’accidents de la route au Québec.  Elle augmente en effet la probabilité et la gravité des blessures. Entre 2011 et 2015, elle a provoqué 138 décès en moyenne par année, ce qui représente 35 % du nombre de décès annuels.

Selon les résultats d’études québécoises, lorsque la limite de vitesse est de 50 km/h, la vitesse moyenne des conducteurs est de 56 km/h. De plus, 15 % des véhicules motorisés circulent à une vitesse supérieure à 66 km/h. Comme le rappelle la SAAQ, un automobiliste qui roule à 60 km/h dans une zone de 50 km/h n’a pas le temps suffisant pour freiner si un piéton circule.

Donc, si chaque conducteur réduisait la vitesse moyenne de sa conduite, cela pourrait avoir un impact considérable sur le nombre d’accidents de la route. Les conducteurs doivent être plus sensibles à cet élément, lequel est incontournable pour améliorer le bilan routier.

Partage de la route : plus de cyclistes et de motocyclettes

L’été, c’est également le retour des cyclistes et des motocyclistes. De plus, beaucoup plus de piétons se promènent dans les milieux urbains. À ce sujet, voici des conseils de la SAAQ pour les usagers de la route :

  • Courtoisie entre usagers: Il faut respecter le rythme de tous les usagers et faire preuve de courtoisie sur la route. La courtoisie se traduit aussi par les comportements, c’est-à-dire le fait de rester calme et d’éviter tout signe d’agressivité. C’est la meilleure solution en gestion de conflit, et vous éviterez ainsi que les situations ne dégénèrent.

 

  • Distance entre les usagers de la route: Une distance réglementaire de 1,5 mètre entre les automobilistes et les cyclistes est exigée par la loi pour dépasser un cycliste sur une voie de circulation dont la vitesse est de 50 km/h et plus. Si la vitesse autorisée est de 50 km/h ou moins, l’automobiliste devra conserver une distance d’un mètre avec le cycliste. Si les cyclistes sont sur la route, il est préférable d’attendre qu’ils terminent leurs manœuvres. Il n’est pas recommandé de klaxonner pour avertir les cyclistes.

 

  • Responsabilité des automobilistes: Les automobilistes doivent faire attention aux virages et aux intersections. Ils doivent également être vigilants en ouvrant la porte de la voiture dans les milieux urbains. Plusieurs accidents entre les cyclistes et les automobilistes peuvent ainsi être évités.

En matière d’assurance automobile, Promutuel Assurance vous rappelle que votre dossier de conduite influence le coût de votre assurance. Si vous n’avez pas de contraventions à votre dossier, votre prime pourrait être moins élevée!

Comments

comments