Nos meilleurs essais routiers avec Ford

Présenté par HGrégoire. 

Le 25 avril dernier, Ford annonçait son intention de favoriser le développement des VUS et camions pour abandonner progressivement la production de berlines. Seul le modèle icône de la marque, la Mustang, résisterait à ce mouvement au Canada.

Le manufacturier automobile n’en n’est pas à sa première décision audacieuse. On se souviendra, entre autres, de la controverse entourant le F-150 2014 qui utilisait de l’aluminium à haute résistance plutôt que de l’acier dans sa construction. Ce pari a porté ses fruits puisque le F-150 est le camion le plus vendu au Canada et aux États-Unis.

Aussi, et afin de souligner la récente décision visionnaire de Ford, nous avons pensé proposer un résumé de nos meilleurs essais routiers effectués avec des véhicules Ford au cours des derniers mois.

Ford F-150

En 2018, le Ford F-150 proposait de légères améliorations esthétiques notamment au niveau des phares, des grilles, des pare-chocs, des roues et du hayon.

Sous le capot le moteur V6 de série de 3,5 litres a été remplacé par un V6 atmosphérique de 3,3 litres développant 290 chevaux et un couple de 265 lb-pi (comparativement aux 282 chevaux et 253 lb-pi de son prédécesseur). Ceux qui recherchent un peu plus de puissance pourront se tourner vers le moteur V8 EcoBoost turbocompressé de 325 chevaux avec 400 lb-pi de couple ou le moteur V8 de 5,0 litres offrant 395 chevaux et 400 lb-pi de couple.

Il n’y a peu à redire sur le F-150. La formule est éprouvée et le F-150 maintient sa position enviable de véhicule de référence auprès des acheteurs de camion. Je ne m’attends pas à ce que cela change bientôt.

Ford Explorer

Le Ford Explorer, l’un des véhicules utilitaires sport d’origine de la marque, est sans doute le plus connu. Il propose une expérience de conduite simple et agréable, à l’image des produits de la marque.

L’Explorer Limited est livré de série avec le moteur quatre cylindres en ligne Ecoboost de 2,3 litres développant 280 chevaux et 310 lb-pi. de couple. Si l’Ecoboost n’est pas votre truc, il y a toujours le V6 de 3,5 litres Ti-VCT (double calage variable de l’arbre à cames) qui libère 290 chevaux et 255 lb-pi. de couple.

SYNC avec MyFord Touch reste l’un des meilleurs systèmes d’infodivertissement de l’industrie. Les écrans sont très intuitifs et les commandes audios situées sur le volant rendent le système facile à utiliser.

Avec ses trois rangées, ce VUS peut accueillir jusqu’à sept personnes ce qui en fait un véhicule particulièrement attirant pour les grandes familles. Cependant, et comme c’est généralement le cas avec ce type de configuration, la troisième rangée offre peu d’espace pour des passagers adultes. Les enfants y seront toutefois confortablement assis.

 

Ford Focus RS

D’abord exclusivement vendue sur le marché européen, la version RS (pour Rallye Sport) de la Ford Focus a connu un succès retentissant auprès des amateurs de voitures sport d’outre-mer. Si bien qu’en 2016, Ford décidait de la commercialiser en Amérique du Nord même si ce modèle continue d’être fabriqué en Allemagne.

Lancer la Ford Focus RS dans les premiers rapports de la boîte de vitesse procure des sensations extraordinaires. Équipée du même moteur que celui de la Mustang, ce quatre cylindres turbo EcoBoost de 2,3 litres qui développe 350 chevaux et un couple de 350 lb-pi pousse le conducteur dans son siège alors que la voiture passe de 0 à 100 km / h en seulement 4,7 secondes.

La Focus RS est une voiture sport pratique et confortable, capable de distancer la majorité des autres voitures en l’espace d’un clin d’œil.  

Ford Mustang GT-350

Avec la dernière édition de la Mustang GT350, Ford a véritablement produit un monstre sur quatre roues. La puissance de son moteur est vraiment impressionnante pour un véhicule de série.

Construit à la main, le V8 de 5,2 litres, déploie en effet une puissance incroyable de 100 chevaux par litre. Et ce, sans turbo ni supercharger. La ligne rouge élevée de 8200 tr / min, généralement associée à des Honda de plus petites cylindrées, n’avait encore jamais été observée sur un muscle car.

La suspension de la GT350 est plus large et la plupart des pièces ont été améliorées pour offrir les mêmes sensations ressenties dans une voiture de course. Les sièges sont recouverts de cuir Recaro. Ils gardent le conducteur fermement en place et c’est une bonne chose, car avec autant de puissance, c’est absolument nécessaire.

 

Comments

comments